Comment rédiger votre CV …

Le CV est un outil essentiel dans la recherche d’emploi. Il représente le parcours professionnel et les atouts du candidat. Pour le rédiger, il est nécessaire de respecter certaines règles afin d’être efficace.

A quoi sert le CV ?

  • Pour le candidat, le curriculum vitae est le premier outil pour présenter sa carrière et trouver un emploi, y compris au sein de sa propre entreprise ;
  • Il permet de présenter son parcours professionnel de manière structurée lors d’un entretien avec un potentiel recruteur ;
  • C’est la première «image» que le recruteur perçoit du candidat en terme d’expérience, de profil et de compétences. Il lui permet d’évaluer l’adéquation du profil avec le poste ;
  • Le CV transmis doit être clair, précis, cohérent, structuré, motivé et motivant (attractif pour le recruteur)

Un CV doit

  • Etre parfaitement fidèle à la réalité du parcours professionnel et des compétences du candidat ;
  • Etre rédigé de manière à être adapté au poste pour lequel on candidate : se limiter à l’essentiel (2 pages maximum) : être exhaustif et ne pas surcharger les descriptifs des postes précédents le cas échéant ;
  • L’objectif est de donner envie au recruteur de recevoir le candidat en entretien.

Les rubriques indispensables du CV

  • Un titre : sans être obligatoire, il est recommandé pour faciliter la lecture et la compréhension du CV et de la candidature pour le recruteur. Le titre sera similaire ou presque à l’intitulé du poste sollicité ;
  • Votre identité, vos coordonnées, ainsi que votre situation matrimoniale, le nombre d’enfants le cas échéant, doivent être mentionnés en haut du CV ;
  • Votre formation (études, certifications techniques, formations continues, attestations) ;
  • Vos compétences spécifiques (savoir-faire) ;
  • Vos expériences professionnelles : pour chaque poste occupé, précisez : les précédents employeurs, les lieux, les dates de début et de fin de contrat, l’intitulé du poste, ainsi que les responsabilités exercées, les missions (et les résultats obtenus si possible) ;
  • Vos centres d’intérêts (passion, hobbies, activités sportives ou associatives…).

En fonction du type d’emploi recherché n’hésitez pas à :

  • Supprimer tout ce qui n’est pas utile ;
  • Mettre en valeur tout ce qui illustre les qualités et compétences liées à l’emploi ;
  • Classer les informations en plaçant les plus importantes en tête de chaque rubrique.

L’organisation du CV :

Il n’existe pas de modèle type. L’ordre des rubriques peut varier en fonction du niveau d’expertise dans le métier.

Les erreurs à éviter : le CV surchargé de détails

  • Le CV présenté en recto verso ou sur plusieurs pages ;
  • Le CV manuscrit ou mal imprimé ;
  • CV mal présenté, confus, sans aération dans le texte, peu soigné ;
  • Les fautes d’orthographe ;
  • CV non actualisé ;
  • L’énumération simple des fonctions sans précision sur le contenu, les objectifs de la mission ;
  • Les données inutiles (exemple énumération des diplômes depuis le BEPC, les descriptifs de tâches matérielles trop détaillés…) ;
  • Les périodes importantes sans mention d’activité.

Source : https://www.fonction-publique.gouv.fr/biep/rediger-cv-0

… ET UNE LETTRE DE MOTIVATION CONVAINCANTE

1. La présentation

  • Votre identité, à gauche : nom, prénom, adresse, téléphone, mail.
  • L’identité de votre interlocuteur, à droite : si l’annonce stipule d’envoyer la lettre à une personne précise, adressez-la à cette personne.
  • L’objet : il reprend le titre du poste pour lequel vous postulez et la référence de l’annonce si elle existe.
  • La lettre de motivation est un exercice de style qui juge votre capacité à écrire une lettre formelle. Commencez avec un en-tête (« Madame, Monsieur ») et finissez avec une formule de politesse (« Veuillez agréer, Madame, Monsieur… »).

2. Structurez votre lettre en 3 grandes parties

  • « L’accroche » : Ce paragraphe montre que vous connaissez l’entreprise et que vous avez compris le besoin du recruteur. Utilisez le vocabulaire propre au secteur d’activités ou à l’entreprise.
  • « Moi » : En quoi votre profil correspond-il à l’attente du recruteur ? Par des exemples et des références à votre parcours, vous valorisez vos compétences par rapport au poste. Soyez positif en utilisant des verbes d’action : je suis, j’ai réalisé…
  • « Nous » : En synthèse, vous expliquez quels bénéfices mutuels l’entreprise et vous pourrez tirer de votre collaboration. Insistez sur ce que vous pouvez apporter et quelles sont vos motivations.

3. Restez clair et concis

  • Une page maximum.
  • Une seule police de caractère, ni trop petite, ni trop grande.
  • Une mise en page aérée avec des paragraphes facilement identifiables.

4. Vérifiez orthographe et grammaire

Les correcteurs orthographiques sur ordinateur ne sont pas suffisants. Relisez-vous attentivement plusieurs fois ou faites-vous relire par une autre personne pour débusquer les fautes d’orthographe, grammaire… et de frappe. Une candidature pertinente contenant des fautes est rapidement éliminée !

5. Une candidature = une lettre

Le contenu doit être différent pour chaque candidature : ton, vocabulaire et arguments doivent être en adéquation. Bien sûr, vous pouvez vous inspirez de vos précédentes lettres… mais obligez-vous à changer au minimum 3 phrases dans votre lettre pour la personnaliser vraiment !

6. Prouvez ce que vous dites

Chaque affirmation doit être illustrée. Par exemple, vous écrivez que vous êtes soucieux du bien-être des familles ? Expliquez en quelques lignes les retours que vous avez pu avoir après des cérémonies.

7. Misez sur l’originalité…

  • Soignez l’attaque de votre lettre par une formule percutante afin de capter l’attention de votre interlocuteur. Pourquoi pas une citation qui vous inspire ?
  • Diversifiez votre vocabulaire en utilisant des synonymes. Les recruteurs lisent trop de lettres de candidats « compétents », « dynamiques », « ouverts » ou « sérieux ».

8. … sans déraper !

  • Ne soyez pas familier : le recruteur n’est pas votre ami. Il faut conserver de la distance avec votre interlocuteur.
  • Usez d’humour avec parcimonie : si l’humour peut vous différencier des autres candidats, il peut aussi vous desservir, n’oubliez pas que le funéraire n’est pas un secteur comme les autres.

9. Les erreurs à ne pas commettre

  • Critiquer votre ancienne entreprise
  • Vous survendre : inutile de « grossir » vos compétences, tout sera vérifié lors de l’entretien.
  • Détailler votre parcours complet : c’est inutile puisque vous joignez votre CV.

Source : https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/lettre-de-motivation/detail/article/lettre-de-motivation-les-regles-a-connaitre-pour-gagner-du-temps.html